LOUS AND THE YAKUSA par HUMANOSCOPE

« Je veux être l’exemple d’une femme noire qui a réussi toute seule, envers et contre tout ».

Un jour en perruque afro, un autre les cheveux teints en bleu. Lous est caméléon. Mais il suffit d’une rencontre pour ne pas l’oublier, capter l’intensité de sa personnalité et de sa jeune vie. Lous marque. Par son timbre de voix, son regard profond, une énergie lumineuse. Elle a 23 ans, chante une musique décomplexée. Nuancée. Bouleversante. Et compte bien réaliser son rêve : devenir une légende. Lumière sur Gore son premier album.

Pour comprendre Lous, il faut saisir son histoire. Et s’y arrêter. Née au Congo en 1996, de parents médecins impliqués dans le développement de leur pays. Elle s’appelle Marie-Pierra, est la troisième d’une fratrie de quatre enfants. A cinq ans, elle rejoint sa mère et sa petite sœur exilées politiques en Belgique. Elle y grandit jusqu’à ses neuf ans. Ses parents choisissent en 2005 de s’installer ensemble au Rwanda. Pour Marie-Pierra, c’est un coup dur : découvrir l’Afrique et son lot de pauvretés, entendre l’histoire du génocide. Elle se réfugie dans l’école qui la passionne. La musique et ses airs d’opéra. Et l’écriture. Elle noircit chaque jour de sa vie des carnets de récits imaginaires. A 15 ans, elle implore ses parents de regagner l’Europe. Ils finissent par céder. Elle s’installe à Namur avec sa petite sœur, pensionnaires la semaine, autonomes le week-end. Le bac en poche, Marie-Pierra s’inscrit en fac de philosophie. Elle aime s’instruire mais son vœu le plus cher est de faire carrière dans la chanson. Ses parents ne cautionnent pas. Elle doit assumer son choix.

Marie-Pierra est tenace. Elle a le sens du travail : apprend le solfège, écrit des textes, s’enregistre encore et encore. Elle n’a peut-être pas le talent inné, mais elle apprend en s’exerçant des heures durant. Petit à petit, elle devient Lous et quitte Namur, ensuite Louvain la Neuve pour Bruxelles. Elle a 19 ans. Une période sombre débute pour elle. Agressée, mise à la porte de chez elle, Lous se retrouve à la rue pendant de longs mois sans appeler à l’aide sa famille ou ses plus proches amis. Elle découvre la générosité indélébile de la rue, chère à son cœur. Des amis sincères vont la sortir de ce mauvais pas. La vie reprend un cours plus paisible.

Elle poursuit son rêve malgré le sort qui s’acharne : une nouvelle agression, une nouvelle fois sans toit et une maladie qui la ronge. Elle dort dans un studio de musique et enregistre ses chansons. Elle enchaine les boulots et les allers retours à l’hôpital. Sa vie est un combat. Son corps lutte. Et son mental ne faiblit pas. Lous se produit. Enregistre tout ce qui lui sort de la bouche et du cœur. En trois ans, elle réalise 7 EP, 52 titres et chante sur des centaines de scènes en Belgique. Elle ne lâche rien. Et fait bien : un beau jour, Miguell Fernandez, son éditeur, la découvre sur le web. Lous respire. Elle a 22 ans. Et signe pour accomplir le rêve de sa vie : chanter !

Lous est noire, se décrit comme telle sans complexe : une couleur fardeau et une bénédiction aussi, belle de son histoire. Lous a 23 ans maintenant. Le titre de son album, Gore, est comme sa vie. Triste. Avec l’impératif de sourire le présent. Des années de travail acharné converties en un disque. Grâce à son énergie intérieure, sa folie douce aussi, Lous chante la vie. Une musique de l’âme. On entend dans sa voix les blessures de son cœur. Et l’Amour. Elle aime les gens. Profondément. Pas de demi-mesure : le trop plein d’amour n’existe pas. Chaque jour, elle dessine sur son visage la promesse de faire de son mieux, pour elle et pour les autres. Lous avance vers la lumière et rien ne l’arrête.

Lous aime le folklore, la danse, l’expression corporelle. Dilemme son titre phare, raconte la vie et ses nuances, l’amour si proche de la haine, la joie qui vrille si vite en souffrance. A l’image de son style musical : élégant et influencé par la street évidemment. Entre agressivité et douceur, violence et paix, Lous se dévoile à cœur ouvert et chante la finesse des sentiments.

null