FIONA LAZAAR par HUMANOSCOPE

Elle pourrait être vous ou moi. Trentenaire, mère de famille, salariée dans le secteur de l’environnement, Fiona Lazaar fait partie de ces nouveaux visages encore méconnus, investis par la République en Marche pour les législatives. Enthousiaste, optimiste et déterminée, elle incarne avec simplicité, des qualités qui ont certainement propulsé Emmanuel Macron à l’Élysée.

Installée avec sa famille à Argenteuil depuis 2009, la jeune femme connaît bien la ville et ses environs. Son grand-père est venu du Maroc y travailler dans les années 60 et y construire une vie nouvelle. Une mère française, un père marocain, Fiona Lazaar, fière de sa richesse culturelle, reconnaît avoir tiré le meilleur de ce bon mélange.

Formée à l’école de la République puis à la faculté de Cergy-Pontoise en langues étrangères, nourrie d’une année Erasmus en Angleterre, Fiona Lazaar rejoint les bancs de l’Essec pour obtenir un diplôme en management. Un parcours marqué par une détermination sans faille et un vrai esprit d’indépendance. Pas de doute, la jeune femme sait où elle va et se donne les moyens d’y parvenir.

Fiona Lazaar est une femme d’action. Adepte du dépassement de soi et de la solidarité collective, elle participe un dimanche sur deux à des sessions de « boot camp ». En 2016, c’est en capitaine d’équipe de plusieurs familles qu’elle concourt avec mari et enfants, à un projet associatif lié à l’environnement. Leur objectif : sur quelques mois, réduire au maximum leur consommation d’énergie et adopter de meilleures pratiques.

Fiona Lazaar est une femme convaincue. Pour son pays, elle rêve d’une société qui offrirait du travail à tous. « Le travail émancipe », c’est en tous cas le fruit de sa propre expérience, la voie de la réussite qui lui a permis de grandir. Et aujourd’hui, d’estimer les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

La Liberté de croire et d’entreprendre, l’Égalité des chances quelles que soient ses origines socio-culturelles et enfin, la Fraternité d’être tous en tant qu’humains, réunis, main dans la main, sur cette même Terre. Forte de ces idées et touchée par l’énergie d’En Marche, Fiona Lazaar adhère au mouvement et répond au mois de mars à l’appel d’Emmanuel Macron qui invite alors les femmes à se mobiliser en politique : « Réveillez-vous ! ». C’est un déclic.

Parce qu’elle est persuadée que le programme de la République en Marche est adapté à sa ville et sa circonscription, parce qu’elle veut porter cette idée que la France est une chance pour tous, parce que l’éducation lui semble un sujet prioritaire, parce qu’elle souhaite lutter pour l’égalité des sexes et contre les discriminations, parce qu’elle est prête à mettre entre parenthèses sa carrière professionnelle, Fiona Lazaar s’investit dans la course aux législatives.

En tant que femme, en tant que mère de famille, en tant que citoyenne, en tant que représentante de la société civile, Fiona Lazaar s’engage à sortir de l’anonymat et à incarner en son nom et son visage, une génération nouvelle en politique, en marche vers l’avenir.

null