PETIT K par HUMANOSCOPE

Sa musique s’écoute à ciel ouvert. Petit K, artiste auteur-compositeur, souffle de la bonne humeur sur la scène française. La version acoustique de son single Juste pour que ça dure, les pieds dans la nature, avec en fond sonore le chant des oiseaux, semble couler de source. A 25 ans, Petit K, vit de glisse en glisse, entre les pistes de ski l’hiver et les arrondis des vagues l’été. C’est un passionné. De grand air et de musique. Alors pour conjuguer ses deux amours, il a adopté une vie, sur-mesure.

En cadence saisonnière : moniteur de ski à l’UCPA puis surfeur sur l’océan aux beaux jours. Et musicien, quel que soit le temps qui court. Tout en cohérence. Parce que le sport-nature inspire la musique et la musique anime la glisse. Petit K fait de ses passions une partition commune et mêle les enseignements. Fluidité, relâchement, quête de sensations fortes, prennent sens dans le sport comme sur la scène. Avec toujours : ce rythme dans la peau.

Serait-ce parce qu’il a grandi, entouré de parents mélomanes au cœur d’un petit village des Vosges ? Une mère qui chante, un père aux platines familiales et la nature en écrin. On écoute une musique heureuse chez Kévin et les dîners se transforment volontiers en chansons, accompagnées d’une simple guitare. Alors, l’air de rien, les passions naissent et s’installent. A 15 ans, quand il n’a pas chaussé ses skis, Kévin vole la guitare de sa mère pour reproduire le son, de ceux qu’il admire, à la perfection.

Aidé de You Tube, le complice de ces années d’apprentissage. Kévin est persévérant. Lorsqu’il entend Cocoon pour la première fois, il se dit, « je veux jouer et chanter comme ça ». Ce qu’il fait pendant des mois. Pour maîtriser un jour, guitare et voix. Poussé de l’intérieur par ces auteurs-compositeurs qui le font vibrer, Vianney, Jain, Ben Mazué. Et laisser venir son envie de créer. Ecrire les mots qui l’habitent depuis tout petit, composer sa mélodie de la vie.

Il joue dans un bar pour la première fois à 17 ans. Ce n’est pas la foule d’une salle qui l’attend mais la pression est intense. Et puis les dates s’enchaînent. Pour chaque soir, faire mieux que le précédent. De scène en scène, il chante reprises et compositions et choisit de ne pas en rester là. A la fin de ses études, il toque aux portes de l’industrie de la musique. Tente de se frayer un chemin. Se frotte au concours de la Nouvelle Star en 2016. Et persévère. Jusqu’à rencontrer Madeu son manager et signer chez Sony. Pas à pas, devenir Petit K.

Petit K est un auteur de textes français qui met en écriture le panel des sentiments. Un compositeur qui sur des rythmes de guitare, folke la mélodie. Un chanteur de musique positive, celle qui donne envie de courir lorsqu’elle glisse dans les oreilles. A l’image de ce premier single produit par Yann Marchadour : « Tu fais sourire mon cœur, vibrer mes tympans (…) le temps peut bien courir, courir à toute allure, juste pour que ça dure ». Oui, Petit K souffle de la bonne humeur sur la scène française. Pourvu que ça dure.

null