SYLVIE DECAEN par HUMANOSCOPE

Sylvie Decaen dégage une joie de vivre que l’on a envie de partager, une énergie de cœur et d’esprit qui donne confiance. Cette force de vie trouve aujourd’hui son lieu d’expression dans sa fonction de médiateur familial. A l’écoute des autres, profondément optimiste, dans l’empathie la plus sincère, elle a pour vocation d’aider celles et ceux qui se confient, à sortir de situations conflictuelles. Le conflit, elle le connaît bien. Avocate en cabinet puis juriste au sein de l’OCDE, pendant plus de vingt ans, elle travaille au cœur du conflit, en tension permanente dans les rapports humains. Puis en quête de reconversion, elle choisit de ne plus être dans le conflit, mais de l’accompagner, avec la conviction de pouvoir aider les autres à en sortir.

Sylvie Decaen goûte donc pour la deuxième fois de son histoire et cinq enfants plus tard, à la vie étudiante. Un retour aux sources dans les apprentissages : bancs de la fac, cours de psychologie, de sociologie, de droit de la famille et de systémie, examens, stage, mémoire… Deux ans et demi d’études exigeantes et un diplôme d’état fièrement décroché en médiation familiale. Attachée à la ville de Vaucresson, c’est ici qu’elle choisit d’ouvrir son propre cabinet et d’apprécier une indépendance nouvelle, gage de liberté dans le travail.

La médiation permet aux membres d’une famille fragilisée dans ses relations, de retrouver une fréquence commune pour échanger. Car souvent, les conflits naissent d’une incapacité à bien communiquer. Sylvie fait en sorte de retisser un lien, un canal, renouer une entente. Elle va aider les membres d’une famille à s’écouter. En reformulant leurs propos, elle les invite à s’entendre. Pour se comprendre. Se comprendre ne signifie pas nécessairement être d’accord. Mais considérer les différents ressentis, points de vue, vécus.

Une fois ce climat de confiance et de respect installé, Sylvie propose à chacun d’identifier ses besoins. L’objectif est alors de trouver du commun, de parvenir à prendre en compte tous les intérêts et de les concilier. Quelle va être la meilleure solution pour tous qui respectera chacun ? Sylvie est une femme d’action et c’est une des raisons pour lesquelles elle a choisi cette voie : la médiation fait réagir et aboutit à une prise de décision concrète. Au terme des séances, les membres d’une famille peuvent s’accorder. Et cet accord a alors la valeur d’un engagement.

D’origines franco-britanniques, Sylvie Decaen manie parfaitement le français et l’anglais, comprend l’allemand et saisit ainsi les codes d’une culture internationale. Elle a ce don d’écouter les autres, quels qu’ils soient et de les considérer. Sylvie aime dans son métier, la dimension positive de l’écoute active : la médiation permet à une famille tourmentée de reconstruire des rapports apaisés, d’accueillir les émotions de chacun avec respect, de rompre avec le manque de fluidité dans les relations pour davantage de sérénité.

Sa manière à elle de rendre les gens heureux et de partager ce sens du bonheur qui anime sa vie.

null