Innover dans l'art de vous présenter

Le portrait offre un temps de réflexion sur soi.

Serait-il réservé à celles et ceux qui montent sur la scène de la presse et de la toile ?
Qui que vous soyez, nous relevons le défi de vous écrire, comme vous ne l’avez jamais été.

Une rencontre dans un lieu qui vous ressemble. Une écoute guidée par de simples questions.
Et au clair de notre plume, un portrait écrit qui vous démarque, vous raconte en cohérence.

Le portrait du mois

VINCENT DELERM par HUMANOSCOPE

« Temps retrouvé, temps bouleversé »… Un podcast écrit à quatre mains avec mon frère Tim Dup. Nous avions cette envie partagée d’écouter et de traduire sous le regard d’un invité, les bruits du monde, le temps du quotidien, l’espace dans lequel nous vivons.

Vincent Delerm chuchote à l’oreille de notre premier épisode…

Permettez-moi de vous présenter à ceux qui nous écoutent. S’il s’agit de vous demander qui vous êtes, vous auriez sans doute besoin d’un temps réfléchi avant de nous répondre, ça tombe bien, nous partageons cette nécessité de prise de recul. Vous êtes un anonyme connu et vous avez à cœur de penser que votre parole ne vaut pas plus que celle de votre amoureuse. Vous êtes un chanteur, un poète aussi ça c’est moi qui le dis. Et aujourd’hui, vous êtes comme tout le monde, sans coup d’avance, préoccupé par la vague d’inquiétude, qui arrive avec son lot d’indéfinis. Vous « faites » des chansons, assumées heureuses. Votre inspiration est harmonieuse. Et là, dans l’immédiat, vous faites de vous, un être plus disponible pour vos propres confinés. Vous aimez les gens qui parlent de leur spécialité. Alors, aisément, vous nous racontez la vôtre, celle qui vous fait le plus d’effet, la chanson. La chanson, via laquelle vous travestissez l’énergie positive en une certaine nonchalance mal rasée. Enfin, vous poursuivez un rêve concret, semé depuis des années : vivre la mythologie de la scène et régénérer le public d’un sentiment vibrant, celui d’être vivant. Vous chantez l’amour, toujours en cours de route, vous chantez les sentiments en train d’exister. Je suis prête à de vous dévoiler, et heureuse que vous soyez, Vincent Delerm.